Résurrection

Publié le 27 Octobre 2011

L’opération dont je vous parlais il y a 15 jours s’est très bien passée ! Je suis même pas tombée dans les pommes ^^ (vous pouviez vous poser la question vu le temps qui a passé depuis !....)

C’était vraiment passionnant ! Voir un cœur « en vrai » ça change des planches d’anatomie (surtout pour nous les pharma, qui n’avons pas fait de dissection).

Ce qui m’a le plus marquée, c’est de voir le cœur diminuer de volume - quasiment de moitié - lorsque la circulation extra corporelle est mise en route. Le cœur se vide alors de son sang et il arrête de battre… c’est une machine qui prend le relais. http://img15.hostingpics.net/pics/732062plastiemitrale131214.jpg

    Sur cette photo vous pouvez voir le coeur entre les deux lames d'un écarteur "de Finochietto", qui sert à écarter la cage thoracique après ouverture du sternum. Fascinant non ?!

Par contre, 5H debout sans bouger, dans une pièce où il fait 18°C, vêtue d’un simple pyjama de bloc, c’était looong !

 

Ah oui après ce petit intermède cardiaque, je voulais vous faire un point sur la réforme du concours de l’internat .

 

Actuellement :

Vous savez (ou pas) qu’en 2008 le concours est passé de septembre à mai. Depuis longtemps déjà avant ça, il y avait deux « concours » : 1 concours Nord et 1 Concours Sud.

Les étudiants se retrouvaient donc avec deux classements, 1 pour la zone Nord (en gros Paris, région Est, région Nord, Normandie) et 1 pour la zone Sud (Le reste : grand Ouest, Sud, Rhone alpes, sud ouest).

Une réforme du concours de l’internat est dans les tuyaux (= en train d’être examinée par le parlement) pour s’appliquer au concours 2012 si elle est votée en janvier.

Ce que va changer la réforme si elle est votée :

-      Passer à un concours unique (donc fin du concours Nord/Sud, il n’y aura plus qu’un concours national)  

-      Supprimer la possibilité de repasser le concours pour les internes (pratique courante : quand on n’a pas réussi à avoir un classement qui nous satisfait, on prend quand même le poste et on repasse le concours l’année suivante).

-      Eventuellement révision du système des affectations (ne se ferait plus par interrégion mais par ville directement). Sur ce dernier point je ne suis pas trop sûre.

 

CEPENDANT on n’est PAS sûr que la réforme soit votée à temps pour le concours 2012.

Donc on doit se préparer à l’éventualité de passer encore 2 concours !

Super … perso je préférais 1 seul concours, car je trouve ça moins stressant que 2 !

Surtout que ça se passe à Rungis, il faut y aller, prendre 1 chambre d’hôtel, manger dans des endroits louches... Et surtout comme les 2 concours sont étalés sur 2 semaines, ça veut dire tout en double…BREF.

Beaucoup trouvent que ça diminue les chances de réussite

 

Bientôt je vous ferais un petit article sur la filière IPR (résumé de mes longues recherches !) Et un sur la filière PH (pharmacie hospitalière)….

Je suis en pleine réflexion en ce moment entre ces deux filières. J’ai appris récemment qu’il n’y avait pas de poste d’IPR dans les CHU proches de ma fac actuelle, et que si je veux faire ça, je devrais sûrement partir.    

Parallèlement, il y a des postes d’internes en PH, mais après il est très difficile de trouver un poste d’assistant dans l’Ouest (ma région)… Donc, prenant ces infos en considération, je suis un peu obligée de réfléchir à mon avenir !

En fait, au niveau du classement, PH part en premier par rapport à IPR -> il faut être mieux classé pour avoir PH que IPR.

 Pour avoir un ordre d’idée, dans l’interrégion Ouest, il y a 3 postes d’interne en IPR, et le classement du dernier pris est 528.

Par contre, il y a 37 postes d’interne en PH, et le dernier pris était classé 470.

Déjà, vous voyez qu’il y a beaucoup moins de postes pour IPR, car tous les CHU n’en ouvrent pas. N’oublions pas qu’il y a aussi des gens très bien classés qui choisissent IPR, ce n’est pas une voie de garage ^^.

La filière IPR est particulière, elle peut nécessiter de rallonger son internat d’1 an voire 2, en particulier pour faire le stage de master 2 / la thèse de recherche.

Pour PH, on fait 8 semestres de stage et au bout des 4 ans, on est diplômé (mais au chômage... YOUPI !)

 

     

 

Rédigé par un-petit-brin-dair

Publié dans #News internat

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :