CHU vs petit périph : le choc des cultures

Publié le 8 Novembre 2014

Me voilà partie pour le 3e semestre, et après 1 an passé en périph psychiatrique, j'ai choisi le CHU de Rennes... c'est passé à pas grand chose, puisque j'ai eu le dernier poste non 108 au CHU.

Petite appréhension avant la prise de poste, un peu le sentiment de sortir du nid pour plonger dans le grand bain, tête la première ! (et c'est froid le grand bain ).

Premier choc : la pharmacie est en sous-sol... je sais que c'est banal au possible, mais voilà j'étais habituée à voir la lumière du jour depuis mon petit bureau, et je sens déjà que ça va me manquer ! :P

Là je n'ai pas de bureau attitré (ni de blouse nominative d'ailleurs). Et fini aussi le temps où je disais "bonjour je suis L'interne en pharmacie".... maintenant c'est "bonjour, je suis une interne en pharmacie parmi tant d'autres" lol

Le changement est radical au niveau des horaires : je pars de chez moi à 8h30, je reviens à 19h voire + tard. (là où avant je sortais rarement après 18h, parfois bcp plus tôt ^^). Aller manger à midi pile aussi, it's over ! Désormais, ce ne sera pas avant 13h30-14h :D ....Par contre : on mange gratos ;-)  en fait non ! l'internat nous réclame une cotisation de 28€ par mois

Je découvre les gardes de soirs et de week ends (avant je ne faisais que des gardes de samedi matin 9h-12h30)... Ce qu'il y a de rassurant tout de même, c'est qu'à Rennes comme il y a 2 sites ayant une PUI (Hôpital Sud et Pontchaillou), on est toujours en binôme avec un autre interne sur le 2e site.

On commence en décembre, car on doit d'abord être formé (25h de théorie + doublure de 2-3 gardes). En moyenne 4 gardes par mois, mais ce n'est pas du tout régulier (genre 6 en mars, et 2 seulement en janvier) Des soirs (18h30->8h30), mais aussi des samedis (13h30->8h30) et des dimanches (24h).

Autre changement marquant : le rangement des médicaments !

Avant : rangement par ordre alphabétique strict, un rayon pour les topiques, un pour les buvables, un pour les injectables, etc.

Maintenant : rangement par adressage, chaque médicament se voit attribué une adresse (numéro et code barre), de manière aléatoire, si bien qu'on peut tout à fait trouver le Zolpidem à côté du Bisoprolol.

En fait, ce type de rangement de prime abord complètement illogique, doit quand même avoir qq avantages :

- limiter le risque d'erreur : pas de risque de prendre le Propranolol LP 160mg au lieu du 40, vu qu'ils ne sont PAS DU TOUT à côté

- faciliter l'organisation des rayons : pas besoin de tout décaler pour conserver l'ordre alphabétique quand un nouveau produit est référencé.

Ah oui aussi un truc nouveau : les logiciels se parlent ! lol

En périph on avait Génois pour tout ce qui est dispensation, validation d'ordonnances, gestion des armoires et Cpage pour la gestion des stocks de la pharmacie, la partie financière + Cortexte pour le dossier patient informatisé (mais avec accès restreint) + le serveur de résultats bio. Et ça ne communique pas du tout ensemble ( les sorties de stock Cpage sont donc faites à la main, pour la validation, il faut aller rechercher le bilan bio du patient dans le serveur, etc).

Là, au CHU on a : toujours Génois (le logiciel "maître"), DxCare pour la validation d'ordonnances, le dossier patient + résultats bio + imagerie et tout le toutim (avec accès total à tous les dossiers), LM7 pour la gestion de stocks pharmacie, Magh2 pour les achats... et ô surprise, ces logiciels communiquent entre eux ! grâce à Génois qui fait l'interface. Bon après, étant sur un 110, je ne devrais pas trop me servir de tout ça, à part en garde.

 

Voilà pour ce petit article "come back", désolée pour l'absence sur le blog, c'est vrai que j'ai été bien occupée en octobre et en ce début de novembre !

Une petite pensée à ceux qui vont passer l'internat d'ici un petit mois, courage !!

~~Crédit illustration : http://gps.over-blog.com/article-23049842.html

Rédigé par un-petit-brin-dair

Publié dans #mon internat

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :