Ordo du mois n°3 : pistes de réfléxion

Publié le 4 Mai 2014

Proposition de réflexion - Ordo du mois n°3

Patient de 30 ans

  • Sertraline (Zoloft®) 50mg : 2 le matin
  • Diazépam (Valium®) 10mg : 1 matin midi soir
  • Valproate de sodium (Depakine®) buvable 200mg/ml : 500mg matin midi, 1000mg soir
  • Rispéridone (Risperdaloro ®) orodispersible 4mg : 1 matin et soir
  • Lévopromazine( Nozinan®) buvable 40mg/ml : 100 gt matin midi soir + 100gt si agitation
  • Clonidine (catapressan®) 0.15mg : 1 matin midi soir
  • Lormétazépam (Noctamide®) 2mg : 1 soir
  • Acétylsalicylate de D-L Lysine (Kardégic®) 160mg : 1 sachet matin
  • Esoméprazole (Inexium®) 20 mg : 1 midi

Commenter l’ordonnance : classes pharmaco-thérapeutiques, remarques éventuelles sur la posologie, interactions, contre indications, effets indésirables attendus…

  • Sertraline : ISRS, anti dépresseur. Risque de prise de poids, constipation, rétention urinaire, sédation, hypotension.
  • Diazépam : benzodiazépine action longue, ici utilisé dans l’anxiété
  • Valproate : anti épileptique (dans les troubles de l’humeur on utilise plutôt valpromide ou divalproate).
  • Rispéridone : neuroleptique atypique, action antisérotoninergique 5HT2 prédominante ++ par rapport à activité antidopaminergique D2. Peu sédatif
  • Clonidine : anti hypertenseur d’action centrale (agoniste récepteurs alpha 2 présynaptique). Attention action dépressiogène (normalement CI si atcd de dépression …) association déconseillée avec ISRS.
  • Noctamide ® : benzodiazépine hypnotique. Attention risque de dépendance aux BZD, surtout pas d’arrêt brutal.
  • Kardégic : anti agrégant plaquettaire. Aucune info sur les atcd cardiovasculaires du patient, peut etre donnée en prévention primaire ?
  • Inexium® : antiulcéreux inhibiteur de la pompe à protons.

Le 26/03, le médecin instaure un nouveau traitement :

  • Pylera® 140/125/125mg : 3gél matin midi soir coucher pdt 10j
  • Augmentation de l’Inexium® : 20mg 2x/jour

Quelle est l’indication du Pylera ® ? Sa place (officielle) dans l’arsenal thérapeutique dans cette indication ?

Commenter la nouvelle prescription d’Inexium.

Pylera est indiqué en 1ère intention dans l’ulcère gastrique à Hélicobacter pylori, en traitement de 10j, associé à un IPP double dose. Quadrithérapie : IPP + métronidazole + tétracycline + bismuth

1ère intention car ne contient pas de clarithromycine, donc pas affecté par les résistances à cet ATB, qui était très utilisé dans cette indication avant sortie du Pylera®.

Pour rappel, le Pylera ® contient 140 mg de sous-citrate de bismuth potassique (équivalent à 40 mg d'oxyde de bismuth) par gélule, ce qui correspond à une prise quotidienne de 160 mg d'oxyde de bismuth.

Il est important de garder à l'esprit que le bismuth a été à l'origine de véritables épidémies d'encéphalopathies dans les années 70*, alors qu'il était largement utilisé dans le traitement de l'ulcère GD. Si dans la plupart des cas, l'encéphalopathie s'est déclarée chez des patients qui prenaient du bismuth au long cours et à fortes doses, 25% des patients atteints prenaient moins de 5g/j. La corrélation dose-toxicité n'a pas été prouvée, ce qui doit nous inciter à rester prudents avec le Pylera ®

Ici la prescription d’IPP respecte les recommandations, cependant il faut souligner qu’en raison de la pharmacocinétique de l’IPP, il n’est pas nécessaire d’effectuer 2 prises par jour (on peut proposer un schéma Inexium ® 40mg 1 le matin)

* voir Rev Prescrire 2013 ; 33 (352) : 92-96, résumé en accès libre : ici

et Rev Prescrire 1997 ; 17 (177) : 673-676.

Rédigé par un-petit-brin-dair

Publié dans #L'ordo du mois

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :